Présentation

  • : Les mots offerts comme destination de voyage
  • : Mon blog principal est sur Hautetfort : http://c-estenecrivantqu-ondevient.hautetfort.com
  • Contact

Par ici...

Mon blog principal est sur Haut et Fort, pour y aller cliquez ici.

Rois.gif

 

 

 

7 juin 2008 6 07 /06 /juin /2008 19:25

Si vous voulez lire ou relire le début de cette nouvelle cliquez ici.

"Le chat tourna sa tête dans sa direction et Félina cru lire dans son regard un appel alors elle s’enhardi à le caresser légèrement et il se laissa faire. Elle prit alors de quoi le nettoyer, un gant de toilette mouillé pour enlever tout le sang puis elle désinfecta chacune de ses blessures, il n’en avait pas tant que ça finalement et le sang enlevé devait être autant celui de ses assaillants que le sien. Il se laissait étrangement faire comme s’il lui faisait confiance et puis il avait l’air épuisé. Elle vérifia ses pattes, rien ne semblait cassé – elle avait été élevée dans la campagne picarde où ses parents avaient une ferme et elle avait aidé plusieurs fois sa mère à soigner de nombreux animaux aussi cet exercice ne lui faisait pas peur et elle savait quoi faire – puis elle inspecta sa gueule et son museau n’y trouvant que des égratignures. Elle lui donna à boire de l’eau fraîche puis du lait et puis elle lui fit manger quelques morceaux de jambon, son appétit bien que léger, la rassura. Elle l’installa délicatement dans un petit carton dans lequel elle avait installé un vieux pull et elle resta ainsi à le veiller, imaginant comment, épuisé par une longue bataille, fuyant devant plusieurs agresseurs, il était tombé par la petite lucarne restée ouverte qui surplombait la table. Elle se senti  à nouveau gagnée par le sommeil mais elle voulut rester près de lui  et s’installa sur le canapé du salon où elle dormit le reste de la nuit. C’est ainsi que Chamailleur entra dans sa vie. Elle le soigna et le nourrit pendant sept jours jusqu’à ce qu’il reprenne toutes ses forces à la suite de quoi Chamailleur reparti par la lucarne en montant sur le petit buffet. Félina fut un peu triste mais elle respecta son désir de liberté."

Partager cet article
Repost0

commentaires

J
c'est comme cela que se nouent les histoires d'amour ... les + intenses<br /> Amicalement
N
C'est bien beau.<br /> Byebye
L
Que c'est mignon cette histoire..<br /> bise enriqueta, bon dimanche...