Présentation

  • : Les mots offerts comme destination de voyage
  • Les mots offerts comme destination de voyage
  • : Mon blog principal est sur Hautetfort : http://c-estenecrivantqu-ondevient.hautetfort.com
  • Contact

Par ici...

Mon blog principal est sur Haut et Fort, pour y aller cliquez ici.

Rois.gif

 

 

 

21 novembre 2009 6 21 /11 /novembre /2009 14:40
ABC du blog "Détente en poésie" présente "A l'ombre du Banian", le blog d' Urga.

"Urga est une pasionnée de photos,peinture,scrapbooking poésie,musique,..., une passionnée quoi !!!
Elle a réussi l'exploit de faire vivre son blog pendant plusieurs semaines grâce à la très française patate, il faut le faire, bravo ! Allez donc voir c'est surprenant ce que l'imagination créative peut s'exprimer à partir d'une simple pomme de terre...
Cette jeune mamie, qui a eu le bonheur d'avoir un deuxième petit-fils cet été, avait un peu délaisser la blogosphère et nous revient depuis peu, je lui souhaite donc de retrouver le chemin des mots offerts avec enthousiasme...".

Le petit plus de la communauté "Les mots offerts".

Partager cet article

Repost 0
Published by Enriqueta - dans Jeu d'amitié
commenter cet article

commentaires

patriarch 22/11/2009 09:56


avec une simple patate, faire "valser" son blog, pendant quelques jours est yn exploit authentique !!


Bon dimanche avec bises !


Linda et Picasso ::0071::0079:: 21/11/2009 19:16


ha ! c'est origianle ...la patate c'est ici aussi tu sais lollll
bonne nuit ....
ùoi je triche toujours ...



Charles
BAUDELAIRE   (1821-1867)



L'examen de minuit


La pendule, sonnant minuit,
Ironiquement nous engage
A nous rappeler quel usage
Nous fîmes du jour qui s'enfuit :
- Aujourd'hui, date fatidique,
Vendredi, treize, nous avons,
Malgré tout ce que nous savons,
Mené le train d'un hérétique ;

Nous avons blasphémé Jésus,
Des Dieux le plus incontestable !
Comme un parasite à la table
De quelque monstrueux Crésus,
Nous avons, pour plaire à la brute,
Digne vassale des Démons,
Insulté ce que nous aimons
Et flatté ce qui nous rebute ;

Contristé, servile bourreau
Le faible qu'à tort on méprise ;
Salué l'énorme Bêtise,
La Bêtise au front de taureau ;
Baisé la stupide Matière
Avec grande dévotion,
Et de la putréfaction
Béni la blafarde lumière ;

Enfin, nous avons, pour noyer
Le vertige dans le délire,
Nous, prêtre orgueilleux de la Lyre,
Dont la gloire est de déployer
L'ivresse des choses funèbres,
Bu sans soif et mangé sans faim !...
- Vite soufflons la lampe, afin
De nous cacher dans les ténèbres !


 


 


 


mais baudelaire vaut la peine d'être parfois en commentaire ... bisous




lena 21/11/2009 19:14


je veux bien me lancer dans l'exercice de présentation d'un autre blog


scooby 21/11/2009 16:11


merci pour cette présentation