Présentation

  • : Les mots offerts comme destination de voyage
  • Les mots offerts comme destination de voyage
  • : Mon blog principal est sur Hautetfort : http://c-estenecrivantqu-ondevient.hautetfort.com
  • Contact

Par ici...

Mon blog principal est sur Haut et Fort, pour y aller cliquez ici.

Rois.gif

 

 

 

23 mars 2010 2 23 /03 /mars /2010 18:06
On file sur la grand route
Nos coeurs et nos sens en émoi
Et l'on jette aux orties nos doutes
Toi, le gps et moi

On s'arrêtera en chemin
Dans des hameaux, dans des bois
On suivra juste notre destin
Toi, le gps et moi

On lambine, on prend notre temps
On amasse les petites joies
Cela faisait vraiment longtemps
Toi, le gps et moi

On se prend pour Marco Polo
Pas de problèmes, pas de pourquoi
On ne reviendra pas de sitôt
Toi, le gps et moi

Nous avons pris la clef des champs
En notre amour nous avons foi
Dans nos coeurs c'est déjà le printemps
Toi, le gps et moi

 
Repost 0
19 décembre 2009 6 19 /12 /décembre /2009 08:23
Tu sais, t’écrire n’est pas écrire

C’est mon âme qui murmure 
 
C’est donner leur envol à mes rêves intenses 
 
Et c’est me libérer des entraves du passé

 

Tu sais, t’écrire n’est pas écrire

 C’est mon cœur qui respire 

C’est donner vie à mes désirs ardents 
 
C’est aussi m’alléger des peines qui me saignent

 

Tu sais, t’écrire n’est pas écrire
 
C’est mon corps qui soupire

 C’est encrer de réel toutes mes folles passions 

C’est aussi m’affranchir des peurs qui me gangrènent

 

Car t’attendre n’est pas attendre 

C’est la vie qui me tient 
 
C’est jouir de chaque instant comme la libellule

 Et c’est suivre le chemin que je me suis choisi

 

Non, t’attendre n’est pas attendre 
 
C’est créer le bonheur auquel je suis vouée.
  
Repost 0
15 décembre 2009 2 15 /12 /décembre /2009 00:27
Les journées peuvent être si belles
Il me revient cette ritournelle
Qui parlait de tendresse et d'étincelles
Et des riches ivresses qui ensorcellent

Les journées peuvent être si belles
Quand Eros se cache sous mon ombrelle
Et bâtit entre nous la passerelle
Qui soutient nos aveux sensuels

Les journées peuvent être si belles
Quand le vent souffle la chandelle
Pour que l'espoir, ce haut rebelle
Joute le malheur qui chancelle

Les journées peuvent être si belles
Quand mon coeur, cette citadelle
Ouvre ses portes à tes prunelles
Et que fuit le doute-sentinelle

Les journées peuvent être si belles
Ma vie devient une aquarelle
Tes mots sont ma Bonne Nouvelle
Du passé me quittent les séquelles

Les journées peuvent être si belles
S'achève mon chemin de Compostelle
Qui m'a mené à ta chapelle
En fin de quête universelle

Les journées peuvent être si belles
Il me revient cette ritournelle
Qui parlait de douceur et d'hirondelles
Et de nobles voyages en caravelles.
Repost 0
27 novembre 2009 5 27 /11 /novembre /2009 06:55
L'amour est une folie douce
Je suis accro à ta tendre peau

L'amour est une intense secousse
Je suis toquée de ton beau museau

Inutile d'essayer de fuir
Quand la passion est à vos trousses

Il est impossible d'éconduire
La fièvre, l'ardeur d'un barberousse

Mon coeur est une gargousse
Il explose entendant ton prénom

Ne venez pas à ma rescousse
Cette petite mort est adoration

L'amour est une folie douce
De toi je suis vraiment marteau

L'amour est une intense secousse
Il marque ma chair de son sceau


Repost 0
24 novembre 2009 2 24 /11 /novembre /2009 07:16

J'écris,

afin de te savoir

pour tisser le péplos

qui unira nos êtres

caryatide de marbre

par l'amour éveillée

la passion de la vie

a fait couler mon encre

qu'un chadouf de souvenirs

va puiser dans mes rêves

les Trois Parques président

aux désirs qui m'entraînent

à dévider ainsi

le fil de mes envies

errante solitaire

sur la mer de ma vie

j'assume le destin

dont on me fît présent

cette Odyssée d'amour

qui me mènera un jour

sur cette île perdue

dans la brume des désirs

où tu accosteras

compagnon d'infortune

accomplissant ainsi

ton olympienne quête...

(Juin 2007)

Repost 0
21 novembre 2009 6 21 /11 /novembre /2009 07:11

Je suis âme légère qui découvre la vie

Je suis primesautière et je suis mes envies

Fidèle à cette muse qui me guide vers toi

Qui saura me laisser cette liberté là

Qui rira de me voir dans cette folle allure

Qui touchera mon coeur mais sans le retenir

Sans cesse renouvelé en quotidienne quête

Un amour authentique sans entrave sévère

Tu t'émerveilleras de mes passions multiples

Et de chez toi la porte me restera ouverte

Tu ne m'attendras pas mais sauras m'accueillir

Je ne resterai pas mais saurai revenir

 

(Juin 2007)

 

Repost 0
7 novembre 2009 6 07 /11 /novembre /2009 09:03

Les mots bleus de tes yeux

Réveillent mon désir

En l'île du silence

Où j'étais emmurée

A l'ombre de l'amour

Je m'étais retirée

Comme peau de blancheur

Dans la peur du soleil

Des larmes du passé

Est né cet océan

Que tu traverseras

Pour revenir au port

Féline je t'attends

Au portail de mon âme

En robe couleur de nuit

Comme ces instants de doute

En robe couleur d'espoir

Comme blancheur de nacre

Les bleuets de mes rêves

Bouquet mélancolique

Mon coeur sonne discret

Dans l'église d'albâtre

La pureté de cette aube

Est promesse sensuelle..

(Mai 2007)
Repost 0
17 octobre 2009 6 17 /10 /octobre /2009 07:21

L'amour sur moi posa ses ailes

Comme une main pour me veiller

Comme une blanche demoiselle

A l'iris du jour qui se lève


Dans la clareté de tes prunelles

L'amour en moi mit l'étincelle

Ainsi mon âme fût sauvée

Par un sursaut d'immensité


L'amour fit naître une nouvelle

Envie à peine dévoilée

Du tourbillon de la crécelle

D'un coeur qui tangue en amitié


L'amour sur moi posa ses ailes

Comme tes bras pour me bercer

Amour, je ne suis pas de celles

Qui de la séduction sont nées


Dissimulé sous mon ombrelle

Un coeur qui ne voulait aimer

Menait sa quête en rebelle

Sans que j'en fusse transformée


Oui, mais l'amour cet infidèle

A l'aube d'un songe délavé

Me fit le port d'une reine

A l'ombre de ses ailes déployées


Sous un vaste dais étoilé

L'amour soudain m'a rassemblée

Le doute ne fut pas convoqué

Au conciliabule éternel


D'un corps à coeur réconciliés

Infime vie qui s'émerveille

De cette grâce inespérée

L'amour sur moi posa ses ailes

En signe d'alliance renouvelée.

(Avril 2007)

Repost 0
26 septembre 2009 6 26 /09 /septembre /2009 05:11

Le silence pose sa main sur mon coeur

Le vent lève le voile de mon passé

Des dunes d'ennui aux plateaux de douleurs

Toute la traversée du désert de ma vie

Sans toi j'ai erré...

A la recherche de ma Terre Promise

Et dans le désert de mon âme

Ton absence faisait écho à ma souffrance

Soudain les oueds nés de mes pleurs

Firent naître la fleur de ma tendresse

A l'ombre d'un palmier salvateur

Ton amour, je suis allée puiser

Dans l'oasis où tu fis éclore

En moi l'espoir du bonheur retrouvé.

(février 2007)

Repost 0
30 juillet 2009 4 30 /07 /juillet /2009 08:59

Algorithme,

Alter égo?

Le rythme de nos coeurs,

Le rythme de nos hanches...

"Cessez de rêver Madame, un algorithme est une méthode de résolution d'un problème utilisant un nombre fini d'application d'une règle!"

"On dit pourtant Monsieur, que son inventeur, venu de la Perse mythique, était un incroyable amant!"

"Soyez plus réaliste Madame! Ne vous embalez pas!"

"Soyez plus romantique Monsieur! Laissez courir votre imagination!"

Le rythme de nos souffles,

Le rythme de nos reins...

"Cessez madame! Je ne vous demande que votre méthode pour résoudre le problème écrit au tableau!"

"Mais je vous assure Monsieur que c'est ce que je suis en train de faire! prenez un peu de recul pour lire ce problème et asseyez-vous prêt de moi : regardez donc ces x, ils s'agitent, ils sont impatients, ne trouvez-vous pas qu'ils me ressemblent? Et ces y, ils font un effort desespéré pour rester droits et maîtres de la situation, n'ont-ils pas un air de famille avec vous?"

"Soyez sérieuse Madame! Vous n'êtes plus une enfant!"

"Soyez léger Monsieur! Vous ne serez plus jamais un enfant!...Un algorithme est un tapis persan qui servait autrefois à recevoir les amours des fougueux sultans..."

"Voyons ma chère, laissez-moi faire mon cours!"

"Voyons mon cher, laissez-moi faire ma cour!...Ne dit-on pas que les algorithmes durent parfois l'éternité?"

"Seulement losqu'ils échouent, Madame, seulement lorsqu'ils échouent! Ils sombrent alors dans une insatisfaction perpétuelle!"

"Et les algorithmes qui s'accordent?"

"Ils n'ont qu'un nombre fini d'applications Madame! Ils ont une fin!"

"Comme les amours, Monsieur, comme les amours, ce qui ne les empêche pas de naître!"

"Vous voilà bien pragmatique Madame!"

"Vous voilà bien inquiet Monsieur!"

"C'est que l'éternité me fait peur Madame!"

"Il n'y a pas de quoi! Pensez aux algorithmes!"

Le rythme de nos lèvres,

Le rythme de nos mains,

Les tapis persans,

Le rythme de nos souffles,

Le rythme de nos reins,

Les amants magnifiques,

Le rythme de nos coeurs,

Le rythme de nos hanches,

"Le temps suspend son vol, Monsieur! N'est-ce pas cela l'éternité?"

Janvier 2006

Repost 0